MA ROBE, MA BELLE ROBE, OH MA ROBE

Par Manon Guetta

Retrouver dans chaque numéro, l’état d’esprit d’Anna, future mariée débordée, stressée, mais hyper heureuse de se marier.

25d7dce917cd487d81088f0a7327a69f

Crédit : Delphine Manivet

Lorsque j’étais petite fille, on me racontait souvent les mêmes histoires de princesse. Le prince et la princesse eurent un merveilleux mariage, dans un château magnifique et une robe faite en un coup de baquette magique, … mais la réalité est tout autre.

Voici ma vie de future mariée !

 

Dans l’épisode précédent …
Faute aux contes de fées ou non, j’ai toujours imaginé que choisir ma robe de mariée serait un véritable plaisir, un moment rien qu’à moi, … LE jour magnifique ou je rencontrerai la robe de mes rêves !

En réalité, c’est la tâche de ma TO DO LIST qui m’effraie le plus. Je n’ai jamais mis les pieds dans une boutique de robes de mariée, je ne sais pas comment ça se passe, est-ce que je vais trouver cette robe repérée et dont j’ai tant rêvé depuis ? Est-ce que je vais respecter mon budget et surtout est-ce que MA robe sera dans mon budget ?

Mon objectif : Trouver la robe que j’ai repérée sur un site et qui m’ira parfaitement – j’en suis certaine !

Mon plan d’action : Trouver la boutique, l’essayer, l’acheter ! – Ultra simple !

 

Mais voici ce que ça donne en réalité …

 

Adieu la robe de mes rêves
Telle une hystérique bonne à interner en hôpital psychiatrique je me rends à mon premier essayage dans cette boutique où j’ai repéré LA robe de mes rêves, ma robe de princesse. Sûre et certaine de mon choix je demande à n’essayer que celle-ci et file en cabine. Première impression : la robe pèse une tonne et demi mais malgré ce poids, je me sens belle, princesse, une reine même !

Devant le miroir, c’est la déception, ma conscience saute tête en avant dans les chutes du Niagara.

Pour faire simple, elle ne me va pas, j’ai l’aie d’être une meringue dans une boulangerie … Je n’ai qu’une envie, pleurer, rentrer chez moi et ne plus me marier.

 

Bonjour les essayages à la chaîne
Me voilà donc partie pour me rendre dans de multiples boutiques, à essayer de multiples robes pour enfin trouver la bonne. Réaliser que la robe de ses rêves n’est pas faite pour soit est un véritable choc et je ne peux même pas manger du chocolat pour me réconforter. Sans aucune envie, j’essaie d’autres robes, les formes me conviennent plus mais je n’ai pas le coup de coeur, j’hésite, je suis perdue.

 

Enchanté MA robe
Au fur et à mesure que les essayages passent, je prends conscience de ce qui me va et ne me va pas, je suis plus sûre de moi. Je trouve une robe qui me plaît et plaît à ma mère et à ma témoin. Même si dans un coin de ma tête l’autre robe reste présente, je commence à m’imaginer dans celle-ci aux bras de mon futur mari.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à choisir, prendre celle-là ou attendre un autre coup de coeur.

 

A bientôt,
Anna

 

<---Article précédentArticle suivant--->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de connaitre toute l'actualité ?


Inscription à la Newsletter